Lectures et Sentiments

07 août 2019

IMG_20190805_213935

 

Les larmes de la liberté par Kathleen Grissom.

Il ne faut pas rechercher des références historiques dans cette histoire car elle est centrée sur les sentiments des personnages. Je qualifierais même ce livre de roman d’apprentissage. Si chaque chapitre est écrit du point de vue d’un personnage (homme, femme, enfant) l’auteure nous relate principalement le parcours du héros, James Burton, de sa jeunesse jusqu’à ce qu’il devienne un homme épanoui, accompli, qui a su effacer tout ses vieux démons. Le livre est plein de bons sentiments, les personnages se sacrifient les uns pour les autres, et se découvrent des qualités cachées. L’histoire finit sur une note positive, les gentils gagnent les méchants perdent. Un schéma simple, mais qui fonctionne à merveille. Les péripéties arrivent un peu tardivement, mais ne nous laissent pas le temps de respirer. La tension s’accumule de page en page, jusqu’au dénouement final, attendu mais satisfaisant.

Bref, une belle histoire qui mérite le détour ! Prochain achat, la colline aux esclaves, par la même auteure !

 

Posté par SophReader à 20:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]


04 août 2019

Dossier 64

IMG_20190803_201716

 

Dossier 64 par Jussi Adler Olsen.

La quatrième enquête du département V. L'équipe de l'inspecteur Morck s'occupe d'une affaire de disparitions en 1987, qui va les amener à déterrer une part sombre de l'histoire du Danemark. Une nouvelle fois, Jussi Adler Olsen nous embarque dans une enquête pleine de suspens et de rebondissements. Il faut avoir les nerfs accrochés pour suivre l'histoire Nette, une femme brisée par la vie, mais surtout par les gens. L'auteur a su refléter le caractère naïf et innocent de ce personnage par des mots simples, mais qui touchent en plein de cœur. Certains passages donnent des hauts le cœur, d'autres révoltent. Ce qui est certain, c'est que ce livre fait réfléchir à l'histoire de l'humanité passée, mais également future... 

On s'attache de plus en plus aux personnages principaux, dont le caractère prend de la profondeur un peu plus à chaque livre. L'anti héros Carl, avec son ton sarcastique et sa nonchalance vis à vis de tout et de tout le monde me touche énormément. La fin du livre est émouvante, quand il prend conscience de l'attachement qu'il a envers son mystérieux assistant Assad et sa secrétaire délurée Rose. Je me suis moi même surprise en ayant les larmes aux yeux, et en sentant mon cœur palpiter dans les dernieres pages tant le destin des personnages est incertain... 

Bref, un livre à lire sans modération, comme les romans précédents, Miséricorde, Profanation, et Délivrance. Merci à Jussi Adler Olsen, qui nous prouve encore une fois que les auteurs scandinaves sont des maîtres en matière de thriller. 

Posté par SophReader à 14:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]